Cahier de texte M.Scheider

Voici le cahier de texte des classes de M.Scheider, en Histoire et Géographie.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez | 
 

 Chap 3 : les Etats-Unis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages: 465
Date d'inscription: 24/08/2007

MessageSujet: Chap 3 : les Etats-Unis   Ven 13 Fév - 14:45

Chapitre 3 : « Les Etats-Unis : la superpuissance. »

I – Quelles sont les critères de « l’hyperpuissance » américaine ?

Quels sont les facteurs et les limites de la puissance américaine ?
Lire p.112 : Seule superpuissance de la planète depuis l’effondrement de son rival de la Guerre froide, l’URSS en 1991, les Etats-Unis dominent leurs concurrents de multiples manières : économie et finance ; militaire, diplomatique et géopolitique (= hard power) ; technologie et culture (= soft power)

A) Une puissance totale :
1-Une puissance politique et militaire : le hard power.


  • Puissance politique :
Nombreuses institutions internationales sur le territoire américain :
A New York : l’Organisation des Nations unies et certains de ses organismes = ex. : l'UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l’enfance), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD)
A Washington : la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) et le Fonds monétaire international (FMI)

Non seulement l’influence américaine est importante sur ces organismes de par leur présence sur leur territoire, mais il faut ajouter que les Etats-Unis sont leur premier financier (ONU : 22% du budget assuré par les Etats-Unis).

Excellent réseau d’ambassades et de consulats dans le monde entier, qui relaient la diplomatie et la politique américaine.
Réseau d’alliances à l’échelle mondiale :
ALENA (NAFTA en anglais ; l'Accord de libre-échange nord-américain = North American Free Trade Agreement) : mis en place en 1992 ; comprend les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. Entrée en vigueur le 1er janvier 1994 avec la suppression des barrières douanières entre les membres.
APEC (Asia Pacific Economic Cooperation ; la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC)) : union économique pour favoriser le libre échange.


  • Puissance militaire :
Présence militaire renforcée dans le monde : depuis le début des années 1990 et la chute de l’URSS, cette présence a pris un caractère hégémonique (« First America must lead » selon W.Christopher). Les Etats-Unis ont donc remisé la « doctrine Monroe » (président américain au XIXe siècle) de non-intervention au-delà des Amériques...
Les Américains sont les « gendarmes du monde », mais ils n’hésitent pas à s’affranchir des traités et organisations internationales qu’ils sont censés faire respecter quand ils estiment que leur sécurité et leurs intérêts sont menacés (ex. : intervention en Irak en mars 2003, allant à l’encontre des lois et règles internationales...).
Budget de la défense colossal ! 319 Milliards de $ en 2002 (doc.3 p.81) ; et en hausse : près de 450 Mds $ en 2006 ; 651 Mds prévus pour 2009 ! 650 Mds = 45% de tous les budgets de la défense dans le monde...
Armement de pointe, supérieur technologiquement ; possession de l’arme nucléaire
Flotte (US Navy) présente sur tous les océans et mers du monde (cas unique !) : grâce à leurs 12 porte-avions (dont 9 à propulsion nucléaire), capacité de frappe quasi instantanée n’importe où sur le globe...
BÂTIMENTS DE COMBAT

Classe de naviresNombreTonnage
SNLE SSBN18301 750 t
Sous-marin nucléaire d'attaque SSN54331 140 t
Porte-avions nucléaire CVN9662 120 t
porte-avions classique CV3180 860 t
croiseurs lance-missile CG27189 540 t
destroyers lance-missile DDG35236 040 t
destroyers DD20118 400 t
frégates lance-missiles FFG34101 615
patrouilleurs PC133 900
dragueurs et chasseurs de mines MCM et MHC2625 630
bâtiment de soutien pour la guerre des mines MCS111 000
TOTAL2402 161 995 t
Projection importante et rapide d’hommes et de matériels, notamment grâce à des bases disséminées sur la Terre (surtout au Moyen-Orient, en Europe ou dans le Pacifique : héritages de la 2e Guerre mondiale et défense des intérêts économiques au MO = pétrole !)
Alliances militaires nombreuses : l'OTAN (1949), OTASE (1954),...
http://fr.wikipedia.org/wiki/OTASE

2-Une puissance économique et financière :
Productions importantes et variées : les Etats-Unis sont souvent n°1 et ce dans de nombreux domaines (lire la FT p.109)
FMN : principaux acteurs de la mondialisation ; elles étendent l’influence des Etats-Unis à l’échelle de la planète (doc.4 p.111 et 4 p.37).
Présence planétaire du dollar ($) : c’est la monnaie des échanges mondiaux, monnaie de référence car elle représente 55% des réserves mondiales des banques. Monnaie de référence des statistiques économiques (permet la comparaison à l’échelle mondiale). Monnaie la plus falsifiée !
Bourse de New York = premier marché financier du globe. Wall Street (ou NYSE pour New York Stock Exchange, fondé fin XVIIIe s.) comprend de nombreux indicateurs suivis dans le monde entier :
Dow Jones (doc.2 p.35) : information financière et économique, mais aussi indice de cotation des valeurs depuis la fin du XIXe siècle
NASDAQ (doc.3 p.31) fondé en 1971.

3-Une puissance culturelle et scientifique (soft power)
Langue : 2e langue parlée dans le monde, mais elle domine Internet, le commerce ou la recherche scientifique.
Médias : Internet (doc.1 p.32), le cinéma (Hollywood, doc.4 p.71)
« American way of life » : basé sur la société de consommation => production et consommation de masse de produits standardisés ; rêve de la maison individuelle, société de l’automobile, ... = influence sur le monde entier !
Recherche scientifique prestigieuse : universités mondialement connues et reconnues (Harward, MIT...). 264 prix Nobel depuis 1901 (GB second avec 92 ; France = 48, 4e rang).

4-Critères traditionnels de puissance : population et territoire.
Une population importante et dynamique :
FT p.97. Manuel donne 291M, mais population de 300M depuis janvier 2007. C’est toujours le 3e rang mondial (derrière Chine et Inde).
Fort Taux de Natalité (rare pour un Pays Avancé) : sans doute dû au dynamisme des populations immigrées (rappel de la FT p.15 : 1,1M d’immigrés par an !).

Le Nord-Est des Etats-Unis reste fortement peuplé : il contient près de 2 habitants sur 5 (1 hab/2 vit à l’Est du Mississippi) pour des raisons essentiellement historiques (doc.1 p.96). Mais cette région du NE perd des habitants au profit du Sud et de l’Ouest (lire p.116 le NPC sur le Croissant périphérique)
Lire le §A p.102.
Le dynamisme des Américains se démontre par leur capacité à se déplacer sur le territoire, à déménager (esprit pionnier encore présent : voir cours sur les Etats-Unis en Histoire) pour suivre l’évolution économique, les activités se déplaçant elles aussi.

Un territoire immense au fort potentiel :
9,3M de km2, soit le 4e rang mondial. Voir le NPC p.98 : 46% du territoire en SAU = « grenier à blé » du monde.
Doc.3 p.97 et 1 p.99 :
Q.3) p.97 = disposition méridienne de trois grands ensembles, Rocheuses et Appalaches encadrent les Grandes Plaines (doc.2 p.99).
Climats divers -> activités diverses en agriculture comme en tourisme.
Ressources importantes : pétrole (12e rang mondial) dans le Texas, la Louisiane, l’Alaska et la Californie.


B ) Une puissance attractive aux yeux du monde, mais contestée :
1- Attraction :
- Domaine politique : fascination pour le modèle institutionnel américain, souvent reproduit
- Domaine économique : modèle libéral n’est pas né aux Etats-Unis, mais c’est le pays qui l’incarne le mieux, avec ses pratiques (externalisation, sous-traitance, délocalisation, réduction des pouvoirs et moyens de l’Etat dans le domaine économique et social).
Exemples : Nike (doc.2 p.55) qui a très peu d’employés sur le territoire même des Etats-Unis.
Attraction importante des IDE (doc.2 p.52) dans les services financiers, les télécommunications et les services aux entreprises ; alors que les IDE vers les NPI = investissements dans la production de biens de consommation durables en série.
- Domaine culturel et scientifique : imitation ou adaptation de l’American way of life. Importance de la culture de masse « made in USA » dans le commerce culturel mondial : Cinéma et TV sont le 2e poste d’Exportations des Etats-Unis. Les produits culturels américains sont très divers (musique, alimentation, films ou séries, vêtements...).
Doc.1 p17 (rappel) : les flux démontrent bien cette attractivité américaine = flux matériels de marchandises, immatériels (capitaux, informations...) et humains (immigration, brain drain, tourisme...).

2) Une hyperpuissance contestée cependant :
Peut-on encore parler d’hyperpuissance quand celle-ci est contestée et remise en cause violemment, quand elle a autant de limites ?
§C p.112 et doc.3 p.113 : limite importante à la puissance américaine, son déficit commercial énorme, > à 4% du PIB (ce qui inquiète le FMI...).
Donc, pour équilibrer les comptes, l’économie américaine a besoin des capitaux extérieurs. La supériorité de cette économie sur le monde dépend donc de sa capacité à mobiliser l’épargne mondiale, à rester attractive pour les investisseurs => c’est donc bien une dépendance !

Contestation des pratiques commerciales américaines : les Etats-Unis prônent le libéralisme, la libre concurrence, mais le marché intérieur est protégé.
Exemple : l’agriculture = fortes exportations, mais subventionnées, alors que les Etats-Unis condamnent la France et l’UE de faire cela avec la PAC (doc.2 p.111)

Rejet de plus en plus violent de l’hégémonie politico-militaire américaine : attentats du 11 septembre par Al-Quaïda en et un exemple ; mais opposition parmi certains alliés comme la France : doc.1 p.112 = opposition diplomatique lors de l’intervention américaine en Irak (mars 2003) sans mandat de l’ONU -> réactions anti-françaises aux Etats-Unis et inversement.

Société en crise :
Vieillissement de la population (commun à tous les PA) surtout dans les Etats américains où il y a une faible immigration. Cela pose le problème du financement des retraites (doc.2 p.105)
Paupérisation de la population : doc.3 p.103 ; les plus touchés par cette pauvreté sont les minorités ethniques (vers un futur conflit ?). 12% de la population américaine est pauvre, alors que 1/5e détient 80% des richesses...
Education catastrophique : 60M d’Américains sont incapables de lire un mot de plus de trois lettres...


Dernière édition par Admin le Ven 13 Nov - 13:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages: 465
Date d'inscription: 24/08/2007

MessageSujet: Re: Chap 3 : les Etats-Unis   Ven 13 Fév - 14:47

II – Place et relations des Etats-Unis avec le monde Doc.2 p.113
A.Les Etats-Unis et leurs voisins
Relations exemplaires de ce que font les Etats-Unis dans le monde : collaboration avec les puissants / exploitation des plus faibles.
ALENA : accord de libre échange, effectif depuis 1994 et dont la structure est en cours d’approfondissement.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alena
Doc.p.125 : frontières Mexique - Etats-Unis et Canada – Etats-Unis.
L’intégration avec le Canada est poussée : les populations sont libres de circuler.
Mexique : relation de domination économique ; méfiance à l’égard de l’émigration mexicaine.
Maquiladoras (usines de sous-traitance au Mexique alors que la conception demeure aux Etats-Unis) et Twin City (villes jumelles) : voir p.128.
Doc.4 p.131 :

En projet : la ZLEA : http://fr.wikipedia.org/wiki/ZLEA

B . L’Amérique : chasse gardée
Rappel : doctrine Monroe = les Amériques sont l’espace d’influence naturel des Etats-Unis et il faut en ôter les influences coloniales (XIXe s.) ; en échange, les Etats-Unis ne s’occupent pas des affaires internes à l’Europe ou à ses colonies...

Zones annexées ou contrôlées :
Porto Rico : Jones Act accorde la citoyenneté américaine ; un gouverneur américain est présent, jusqu’en 1952 où Porto Rico devient un Etat libre associé (nombreux référendums depuis, mais statu quo sur la situation
Panama : importance stratégique due au canal de Panama (1915) ; location d’une zone de 5 miles de chaque côté du canal avec présence militaire permanente ; puis accord de neutralité et alliance militaire.

La plupart des Etats collaborent ou sont dominés par les Etats-Unis, sauf Cuba et son leader historique Fidel Castro (en place depuis 1958 ; actuellement malade...) et plus récemment le Vénézuela de Hugo Chavez. Les Etats-Unis sont également très inquiets avec les nombreuses arrivées au pouvoir de Présidents ou Présidentes de Gauche en Amq Latine : Michelle Bachelet au Chili (socialiste) ; Evo Morales en Bolivie, premier président d’origine indienne.

C. Les Etats-Unis et le reste du monde :
Avec les autres Pays Avancés :
Relations de rivalité économique pacifiée, avec de nombreuses alliances et collaborations.
Ex. : Accords commerciaux transatlantiques, doc.3 p.23 = collaboration UE / ALENA.
Relations politiques et culturelles également fortes, surtout avec pays anglo-saxons mouvement migratoire principal dès le XVIIe s.) et Japon (occupation et aide après 1945).
Ces relations sont parfois tendues, mais ces crises sont passagères : si la France s’est opposée à l’intervention américaine en Irak, ce n’est pas qu’elle ne soutient plus les Etats-Unis mais veut simplement un cadre légal à cette intervention.

Russie :
Longtemps l’ennemi de la guerre froide. Mais la Russie a un poids primordial sur les marchés pétroliers et gaziers. Les Etats-Unis font donc tout pour se rapprocher des ex-républiques d’Europe centrale sans trop heurter Moscou.
Ex. : intégration dans l’OTAN de la Pologne, la République Tchèque ; les Etats-Unis soutiennent officieusement les gouvernements pro-occidentaux en Ukraine et en Géorgie.

Les Pays en voie de développement : (PED ou PVD)
L’Afrique est ignorée : ancienne chasse gardée des Européens (colonisation) = peu d’interventions (mauvais souvenir de l’opération américaine engagée en Somalie...). liens avec le Liberia : Etat créé au XIXe s. pour accueillir d’anciens esclaves américains.
Asie : Chine et NPIA => Pays ateliers des FMN, sous-traitance de productions de biens de consommation ou de services peu qualifiés (call center).
Moyen-Orient : espace stratégique majeur = très nombreuses interventions et bases. Enjeux = approvisionnement énergétique, soutien à l’Etat d’Israël.


Dernière édition par Admin le Ven 27 Nov - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages: 465
Date d'inscription: 24/08/2007

MessageSujet: Re: Chap 3 : les Etats-Unis   Ven 13 Fév - 14:49

III – Quelle est l’organisation du territoire de la première puissance mondiale ?
A – La maîtrise d’un immense territoire :
1 – Conditions naturelles et histoire expliquent l’inégal peuplement :
Les contraintes naturelles du territoire américain : transparent 1 Eduscope
Q.3) p.97 + doc.1 p.99 : quels sont les atouts et les contraintes du relief et du climat américains ?
Q.3) (rappel) le relief des Etats-Unis s’organise selon une disposition méridienne. 3 grands ensembles structurent l’espace : la chaîne des Rocheuses à l’Ouest et les Appalaches à l’Est, encadrent les Grandes Plaines drainées par le réseau hydrographique du Mississippi et de ses affluents. Voir doc.2 p.99.
Avantages : peu d’obstacles (seuils facilement franchissables) ; importante SAU, bien irriguée et fertile (voir p.98, NPC)
Inconvénients : risques sismiques importants (Californie, le « Big one » attendu)

Climat : localiser les principaux climats et rappeler leurs caractéristiques.
Avantages : grande diversité = atouts pur des activités tout aussi diverses ! tourismes (balnéaire comme sports d’hiver), agriculture (tempérée comme tropicale, ex. agrumes de Floride)
Inconvénients : climats extrêmes ! vagues de froid en provenance du grand nord et aucun relief pour les contenir ; fort enneigement du nord-est ; sécheresse à l’ouest du 100e méridien, là encore expliquée par disposition méridienne du relief ; cyclones et tornades dans le golfe du Mexique et les Grandes plaines.

Une formation récente du territoire :
Q.1) et 2) p.97 :
Q.1) Ancienne colonie britannique, les treize Etats fondateurs donnent naissance aux Etats-Unis en 1776. Les colons venus d’Europe se sont installés sur le rivage atlantique (1607 en Virginie, Mayflower). La conquête du territoire s’opère d’est en ouest, repoussant « la frontière » qui atteint le Pacifique vers 1850.
Q.2) Encore visible dans la mentalité pionnière des Américains : mobilité, faculté d’adaptation, optimisme, méritocratie... Actuellement : l’Est reste plus peuplé que l’Ouest (un Américain sur deux vit à l’est du Mississippi) ; même si la Californie est l’Etat le plus peuplé, les grandes métropoles se situent encore à l’est (façade atlantique et grands lacs).

Conclusion : Q.4)
Atout de cette immensité (diversité rappel + abondance des ressources) et défi pour mise en valeur. Mythe du territoire aux ressources inépuisables = mise en valeur prédatrice et gaspillages (Américains = 1er pollueurs... 2x + d’nrj que les Européens).


2 – Une maîtrise du territoire en rapport avec la puissance :
Exploitation des ressources : doc.1 et 3 p.120 + 1 p.101
Des ressources importantes et une production abondante : richesse énergétique du pays. 12e rang mondial pour les réserves en hydrocarbure, concentrée dans 4 Etats : Texas, Alaska, Louisiane et Californie.
Mais consommation très importante (doc.3 p.120) : 1er importateur mondial alors qu’il est 3e producteur !
Consommation > production = plutôt que de mettre en place politique d’économie, gouvernement envisage l’augmentation de la production par progrès techniques (nouvelles découvertes, baisse des coûts de production...) et l’exploitation de zones jusque là protégées (réserves nationales en Alaska : risque écologique lié à l’exploitation et surtout au transport !).
La maîtrise du territoire se voit bien dans le doc.1 p.120 : les foyers de consommation sont très éloignés des centres de production. Difficulté surmontée par aménagements de transports d’hydrocarbures (oléoducs et gazoducs).

Paradoxe : ce comportement prédateur vis à vis des ressources naturelles et ce refus d’ouverture vers la solidarité écologique mondial (refus de ratifier Kyoto) s’accompagne d’une grande volonté de préserver la qualité du cadre de vie aux Etats-Unis. Création dès le début du XXe siècle de parcs naturels pour protéger faune et flore sauvages : Grand Canyon (non loin de Las Vegas, en Arizona), Yellowstone (dans le Wyoming et les Rocheuses)...

Exploitation grâce à des moyens de transport variés :
Doc.1 p.101 :
Réseau dense et varié = maîtrise du territoire.
Densité plus grande à l’est du Mississippi : ancienneté du peuplement et de la mise en valeur du N-Est.
Transport fluvial : Mississippi et ses affluants permettent de relier le Golfe du Mexique au sud aux Grands Lacs au nord grâce à l’« inland waterway » (voie maritime intérieure). Ainsi, le débouché du transport de céréales et des matières premières des Grandes plaines est la Nouvelle Orléans.
Réseau ferroviaire : fondamental au XIXe s ; 270 000 km = réseau le plus étendu du monde ; en recul aujourd’hui et surtout consacré au transport de marchandises.
Réseau routier : 6 millions de km, soit ¼ du réseau mondial. De grands axes transcontinentaux constituent les landbridge (ponts intercontinentaux terrestres : voir NPC p.100). les régions intérieures sont surtout concernées par un trafic de transit : des agglomérations comme Denver sont des carrefours de communication importants, ou hub (point nodal).
Les ports : interfaces avec le reste du monde.
Aéroports : très dynamiques ! avion = 90% des transports de passagers entre les villes. Etats-Unis = 1/3 du trafic aérien mondial, avec les 2/3 de cette proportion affectés aux lignes intérieures. 17 000 aéroports, et 6 des 10 premiers mondiaux sont américains.

B – La ville américaine, cœur du pouvoir aux Etats-Unis.

Plus de 80% des 300 millions d’Américains sont des urbains et plus d’1/2 vit dans une mégapole (p.48 ) millionnaire.
Urbanisation et métropolisation (p.46 et 220) sont donc les caractéristiques de la société américaine.
Armature urbaine : déséquilibre Est - Ouest et contraste littoral/intérieur. La très grande majorité des villes > à 1,5 M d’hab sont sur la façade atlantique. Réseau dominé par deux métropoles mondiales : NY (21 M d’hab en 2005) et LA (18 M).
Mégalopolis : de Boston à Washington, 50 M d’hab sur une bande de 500 km de long avec concentration des pouvoirs économiques (sièges sociaux, doc.4 p.115), politiques, diplomatique et financier. (doc.1 p.114)
Métropolisation : 14 villes millionnaires en 1950, 60 en 2004 ; les villes qui croissent le plus sont celles de la Sun Belt alors que le N-Est perd des habitants (sauf Washington : proximité du pouvoir attractif).

Doc.1 p.105 : le modèle de la ville américaine. Caractéristiques communes des villes américaines :
Chaque métropole se structure autour d’un CBD : central business district = quartier central d’affaires.
Souvent encadré par des quartiers d’activités secondaires (usines entrepôts) = quartiers délaissés et souvent délabrés, ghettos ethniques des populations pauvres.
La périphérie est couverte d’immenses banlieues, les suburb. Parfois ce sont des « gated communities » : doc.4 p.107.
Edge cities : les nœuds de communication attirent les centres commerciaux et les entreprises nouvelles = la ville devient donc un espace multinodal (avec plusieurs nœuds ou centre = polycentrisme p.104).
Actuellement, la gentryfication permet la réhabilitation des centres-villes en quartiers résidentiels, mais repousse les minorités ethniques et sociales dans de nouvelles enclaves de pauvreté en banlieue.

C – Organisation de l’espace américain.
Prendre le fond de carte sur les Etats-Unis distribué en début de leçon ; reprendre la légende et la carte page 119 du manuel. Répondre aux questions page 118 en classe, à l’aide de la carte p.119 et des pages précédentes.

Les grands ensembles :
Le Nord-Est : cœur des Etats-Unis : voir §B p.114, doc.2 p.115.
Région motrice historique basée sur industrie traditionnelle en reconversion : l’ancienne manufacturing belt était devenue la rust belt ; mais cette région reste le centre des Etats-Unis : la mégalopolis conserve le tertiaire de commandement, de nouvelles industries technologiques s’implantent en liaison avec les grandes universités.
Le croissant périphérique dynamique (NPC p.116) : voir §A p.116, doc.1 p.117
Régions littorales en expansion grâce à des industries de haute technologie (informatique, internet, aérospatial...) comme Windows à Seattle, ou dans des technopôles puissants comme la Silicon Valley. Délocalisations dans cette zone où l’on trouve de la main d’œuvre bon marché (frontière mexaméricaine et ses maquiladoras). 4 régions motrices : la Pugetsound, la Californie, Texas et Floride.
L’intérieur, une réserve : voir §B p.116.
Espace en marge, dominé par le centre du NE et le croissant dynamique. Espace peu peuplé, essentiellement agricole (Grandes Plaines), mais c’est là que se trouvent les ressources exploitées actuellement ou les espaces encore sauvages (tourisme).

Corrigé de la légende :
Colonne 1 = « les régions motrices et leurs marges » ; en mauve le NE reste le cœur de la puissance américaine, en jaune le croissant périphérique dynamique.
Colonne 2 = « les facteurs de développement » ; en marron, les gisements énergétiques et miniers ; en mauve, les principaux hub ; en bleu, les façades maritimes : littoralisation croissante des activités et des hommes. Symboles à rajouter : voies d’eau en trait bleu ; ligne verte pour les ponts intercontinentaux, orange pour la Sun Belt.
Colonne 3 = « des dynamiques contrastées » ; en hachuré, reconversion des industries traditionnelles, triangle vert pour les technopoles ; relocalisation en flèche verte (retour d’activités dans la mégalopolis et dans la zone des Gds Lacs) ; flèches bleues pour le flux d’immigrés ; « délocalisation des activités et flux migratoires internes » : flèches mauves (= actifs, retraités, capitaux...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages: 465
Date d'inscription: 24/08/2007

MessageSujet: Re: Chap 3 : les Etats-Unis   Dim 5 Avr - 16:09

VIDÉOS A VOIR ABSOLUMENT :

http://www.dailymotion.com/playlist/xs29d_P0L0_usa-le-dessous-des-cartes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages: 465
Date d'inscription: 24/08/2007

MessageSujet: Re: Chap 3 : les Etats-Unis   Mar 12 Mai - 20:27

Intitulé classique d’un sujet proposé aux candidats
presque chaque année. Il n’en demeure pas moins incontournable car
nécessaire à la compréhension du rapport à l’espace spécifique à la
1ère puissance mondiale.


Géographie – Toutes séries
L’organisation du territoire aux Etats-Unis


Intitulé classique d’un sujet proposé aux candidats
presque chaque année. Il n’en demeure pas moins
incontournable car nécessaire à la compréhension
du rapport à l’espace spécifique à la
1ère puissance mondiale.
Introduction


Un territoire qui s’étend de l’Atlantique au
Pacifique, mais dont la couverture n’est pas seulement
continentale (Îles Hawaï et Alaska).
La conquête de l’Ouest est à elle seule
emblématique du rapport particulier des Américains au
territoire. La notion de Frontière (étendre son influence
toujours plus loin sur le continent credo des premiers pionniers) est
devenue intellectuelle : la nouvelle frontière (Kennedy)
illustre que les Américains se projettent toujours
au-delà des limites. Une relation à l’espace qui
explique sans doute leur position hégémonique dans le
monde.

I – Territoire et puissance


1- Un pays « ouvert »
* Une tradition d’espaces à conquérir, l’esprit pionnier n’a pas disparu !
- 3ème Population mondiale (290 millions d’habitants)
très jeune (33% a moins de 15 ans) et qui demeure très
accueillante : 1er pays d’immigration
- une société toujours très mobile (1/6 Américain déménage chaque année)
* Un espace de contrastes : grandes Plaines à l’est /
montagnes Rocheuses à l’ouest du 100° méridien
=> Des densités humaines et urbaines inégales (l’Est plus peuplé)
2- Un espace globalement maîtrisé
* Des réseaux de transports et de télécommunications ultra performants
- 15 des 30 premiers aéroports du monde
- Plus d’un quart du réseau routier mondial (1er parc automobile)
- 1/3 du réseau ferré du monde
- Le Mississippi et le système des Grands Lacs constituent les
colonnes vertébrales des réseaux fluviaux des Etats-Unis
* Cette maîtrise se retrouve dans la puissance agricole des E-U
(20 % de la production mondiale avec 2% de la population
mondiale !) et dans la richesse de ses sous-sols
=> A l’exception du fer les E-U renferment en grande
quantité toutes les ressources minérales et fossiles
nécessaires à son développement
3- Les nouvelles dynamiques
Sa position hégémonique tant sur le plan
économique, diplomatique que culturel a contribué
à renforcer les dynamiques spatiales existantes :
- Processus de métropolisation : 39 agglomérations
concentrent l’essentiel des activités de pointe
- Polarisation des activités les plus dynamiques sur la Manufacturing Belt et la Sun Belt
II – L’organisation spatiale du territoire


1- Le Nord-Est, centre dominant de l’espace états-unien et mondial
* Le poids des hommes et de l’industrie : le Manufacturing Belt
- Plus de 80 millions d’habitants de la Mégalopole Atlantique aux Grands Lacs
- 6 des 10 premières villes américaines
- le Nord-Est concentre les 40% de l’industrie nationale
* Cœur incontesté de la puissance américaine
- Emplacement des plus grandes bourses (Walt Street à New York,
soit 50% de la capitalisation boursière du monde ; Chicago)
- La plupart des sièges sociaux des grandes FMN, les plus
grandes universités (Yale, Princeton ou encore Georgetown)
- Tous les centres de commandement (la Maison Blanche, le Pentagone, l’ONU, etc.)
=> Un hyper centre aux Etats-Unis mais aussi dans le monde
2- Le croissant périphérique dynamique de la Sun Belt
* Les bienfaits de l’héliotropisme dans un espace aux multiples atouts
- Richesses en hydrocarbures, notamment of shore du Golfe du Mexique
- L’immigration sud américaine, une main d’œuvre peu coûteuse (Maquiladoras)
* La Californie (cœur de la révolution informatique avec
la Silicon Valley mais aussi l’Etat le plus peuplé des
Etats-Unis), le Texas (Pétrole et pétrolochimie) et la
Floride (tourisme et aéronautique) structurent cet espace
3- Des espaces intermédiaires
* Les grandes plaines : le grenier à blé des Etats-Unis et du monde
* Les Rocheuses, emplacement des réserves fossiles et minérales stratégiques des E-U
* L’Alaska, espace géostratégique pendant la guerre
froide, aujourd’hui exploitée pour son pétrole

NB : Si le devoir doit être illustré par une carte,
reprendre le plan de la 2ème partie pour la légende de
votre carte

Marc Sagot

http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/l-organisation-du-territoire-aux-etats-unis-0835.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages: 465
Date d'inscription: 24/08/2007

MessageSujet: Re: Chap 3 : les Etats-Unis   Lun 23 Nov - 12:59

Les FT du manuel mises à jour :

Page 97 : corrigé
Superficie totale = 9.63 km2
Population : 305 millions (2009)
IDH = 0.951 (12e)

P.109 :
PIB = 14 264 milliards de $
Agriculture = L'agriculture américaine (1er exportateur, 2e importateur) est la première du monde ex aequo avec l'Union européenne (1er importateur, 2e exportateur). Elle est moderne et productive car elle utilise 1,7 % de la population active en 2004.


Universités américaines prestigieuses :
Une étude de l'université de Shanghai établissant le classement des 500 meilleures universités du monde en 2004, d'après le nombre de prix Nobel obtenus et la quantité d'articles publiés dans les revues académiques, place 17 universités américaines dans les 20 premières, Harvard (située à Cambridge au Massachus) figurant en première position ;
Californie : Berkeley
Université Stanford, près de Palo Alto, dans l'agglomération de San Francisco
Université Columbia, à New York
Massachusetts Institute of Technology, dit « MIT », à Cambridge
Princeton, à Princeton (New Jersey)

A consulter : édifiant !
Liste des lauréats du Prix Nobel par université


Statistiques (novembre 2009)

  • Nombre total de lauréats : 829

    • Femmes lauréates : 40
    • Hommes lauréats : 766
    • Organisations : 23
    </LI>

Prix Nobel de Physique : 183 décernés depuis 1901, 81 pour les EUA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
 

Chap 3 : les Etats-Unis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les états limites
» L'obésité, les Etats-Unis et la France : les fastfood
» Etats-Unis : Un séminariste déclaré mort sort du coma
» Pourquoi l'Amérique Latine n'a pas la richesse des Etats-Unis et du Canada ?
» NASA/Etats Unis : Devant l'urgence, la Chambre des Représentants se range derrière le Sénat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cahier de texte M.Scheider :: Géographie-