Cahier de texte M.Scheider

Voici le cahier de texte des classes de M.Scheider, en Histoire et Géographie.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hist Chap 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 465
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Hist Chap 2   Ven 13 Fév - 16:20

Chapitre 2 : Les grands modèles idéologiques et la confrontation Est-Ouest jusqu’aux années 1970.

Introduction : dans le cadre de la guerre froide, le modèle américain s’oppose au modèle soviétique ou socialiste.
Définition du Robert = « ce qui doit servir d’objet d’imitation pour faire ou reproduire quelque chose. »
Mais n’y a-t-il de la place que pour le modèle américain et le soviétique ? Est-on contraint de choisir entre ces deux voies ? n’y a-t-il pas une troisième voie ?

Nous allons donc voir les caractéristiques de ces deux modèles à imiter, leurs évolutions entre 1945 et les années 70, et enfin leur confrontation dans la guerre froide.

I – Deux modèles idéologiques opposés.
A – Le modèle américain, leader des démocraties libérales.
1.Une vieille démocratie libérale :

Constitution, libertés fondamentales, régime présidentiel...
Questions 1, 3 à 5 p.67 : Lire résumé p.66 avant de répondre.
Q.1 = bandes rouges et blanches : les 13 Etats fondateurs de l’Union (Est des USA) ; drapeau des États-Unis : 50 étoiles, une par Etat membre actuellement.
la Déclaration d’indépendance date de 1776.
Q.3 : I et XIII
Q.4 : X et XXVI
la Constitution américaine date de 1787 ; elle a été amendée 27 fois (définition d’amendement p.66) : cela montre son adaptation à l’évolution de la société.
Nous sommes bien dans une démocratie libérale : système politique dans lequel le peuple est souverain et où les libertés individuelles sont garanties.
Q.5 : séparation des pouvoirs respectée :
- Pst élu pour 4 ans a le pouvoir exécutif ; on parle de régime présidentiel = le gouvernement est nommé ou révoqué par le Pst, sans que le Parlement ait son mot à dire... (différent de notre régime parlementaire). Mesure d’impeachment : le Pst peut être destitué en cas de trahison ou de forfaiture (ex : Nixon contraint de démissionner en 1974 ; Clinton inquiété pour avoir menti sous serment...).
- Congrès (sénat et Chambre des Représentants) a le pouvoir législatif.
- Pouvoir judiciaire = Cour Suprême et cours fédérales.

... et ses limites : maccarthysme, ségrégation raciale
Doc.5 p.71
: le maccarthysme. http://fr.wikipedia.org/wiki/MacCarthysme
Q.1 = Date inconnue mais sûrement des années 50 ; affiche de propagande au temps de la guerre froide. Les Américains, soldats comme civils, respectueux du drapeau national, combattent les hommes de l’ombre et les traîtres communistes. Bien/Mal, Patriotisme/trahison.
Q.2 = patriotisme (drapeau, homme qui tient son chapeau contre son cœur...), à ne pas confondre avec nationalisme.
Engagement américain pour endiguer le communisme au niveau mondial -> propagande intensive et culture de la peur. Dans les années 50, le Sénateur Joseph McCarthy dirige la Commission des activités anti-américaines = « chasse aux sorcières »... (voir définition p.70)
Doc.4 p.73, doc.4 et 5 p.83 : la Ségrégation raciale aux États-Unis
Malgré l’abolition de l’esclavage en 1863, la situation de la communauté noire reste délicate. Dans les Etats du sud, la ségrégation raciale ne disparaîtra que dans les années 60. Elle est combattu par les leaders noirs : - le pacifiste Martin Luther King, (1929-1968) (assassiné en 1968), Il prononce un discours célèbre le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l'emploi et la liberté : « I have a dream » (J'ai fait un rêve)
- le radical Malcolm X (assassiné en 1965)...
mais aussi par les Pst John F. Kennedy et Lyndon B. Johnson.

2.Libéralisme économique : triomphe du capitalisme libéral, le rêve américain et ses limites
Capitalisme libéral : système économique fondé sur la propriété privée des moyens de production et d’échanges et ayant pour principe la recherche du profit dans le cadre de la libre concurrence.
Tout repose donc sur la propriété privée, l’initiative individuelle, la concurrence (rappel de Adam Smith (1723-1790) sur libéralisme).
Cette foi dans ce système est confortée par la puissance économique du pays et l’entrée dans la « société d’abondance » : doc.1 et 2 p.68 + 4 p.69.
Doc.1 et 2 p.68 = - les investissements américains dans le monde augmentent considérablement (x20 en 30 ans !) surtout en Europe (1/5e) et dans le secteur manufacturier (30 à 40% = mondialisation progresse, délocalisation des activités secondaires !) ;
- part Etats-Unis dans production manufacturés = concurrence moindre de l’Allemagne, de GB ou France et Japon après 45... Avec reconstruction Japon Allemagne + CEE = concurrence augmente !
Doc.4 p.69 = civilisation de l’auto pour aller au travail, mais aussi faire ses courses, loisirs (resto, ciné, sports !).
American way of life sur 4 roues ! Lire : http://fr.wikipedia.org/wiki/American_way_of_life

Rêve américain = « self made man » ; si on travaille dur, on gagne plus d’argent et parti de rien, on peut devenir milliardaire !
Limites : doc.6 p.69 = la grande pauvreté des années 30’s est oubliée avec la prospérité exceptionnelle des années d’après guerre. Mais le welfare state oublie entre 35 et 40 M de pauvres selon ce document. Kennedy puis Johnson tenteront de corriger cela.

3.L’essoufflement du modèle : nouvelle frontière JFK ; guerre du Viet-nam...
La nouvelle frontière : doc. p.81. http://fr.wikipedia.org/wiki/Nouvelle_Fronti%C3%A8re
Q.1) discours de JF Kennedy, désigné candidat démocrate le 15 juillet 1960. Texte politique (méfiance est de mise), programme, fait devant des militants démocrates, mais relayé par les médias américains.
Q.2) définition p.74 + correction p.81.
Q.3) Situation difficile : surproduction, baisse des revenus, chômage... Concurrence européenne et japonaise car reconstruction achevée. / crise urbaine et sociale (exclusion sociale, ségrégation...) pauvreté. / droits civiques des populations noires à donner (l.10 à 12)
Q.4) Il faut appliquer l’esprit pionnier à la résolution de problèmes politiques et sociaux internes : 1962, programmes contre la pauvreté ; lutte contre ségrégation ; nouvelle frontière spatiale : grands programmes spatiaux mis en place (réussite en 1969)
Assassinat du 22 novembre 63 à Dallas : reprise par Johnson (droits civiques en 1964/65, extension de l’Etat providence : doc.1 p.72).

Guerre du Vietnam : doc.6 p.73.
Engagement aux côtés du Vietnam du sud face au nord communiste. Présence militaire importante, mais défaite démoralisante. La plupart des soldats envoyés (doc.2 p.70 = effectifs) étaient des conscrits (conscription supprimée en 1973) : de retour aux Etats-Unis, ils sont mal accueillis. Causes : défaite cuisante et traumatisante. Ce blouson évoque les souffrances vécues mais aussi infligées...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Viet_Nam

B – Le modèle soviétique :
Lire introduction p.84.
1.Le système politique : un régime totalitaire (définition p.88 )

http://fr.wikipedia.org/wiki/Urss#Syst.C3.A8me_politique
Q.2) p.86 = présentation en parallèle de l’organisation du PCUS et de l’Etat soviétique (né en 1922). En apparence, le peuple regroupé au sein de soviets semble au centre du pouvoir (il y a le SU, mais un candidat unique !) et désigne ses représentants ; en réalité, le parti contrôle tout : il désigne les candidats, contrôle l’appareil d’Etat, quadrille le territoire, encadre la société... On a bien la puissance absolue d’un parti unique (cf définition de régime totalitaire)
Centralisme démocratique = règles qui régissent le PCUS : comptes-rendus périodiques d’activités auprès des militants, soumission de la minorité à la majorité, obligation pour tous d’appliquer les décisions de l’autorité supérieure.

A la tête de ce système, Staline (1922 à 1953) qui fait l’objet d’un véritable culte de la personnalité.
Doc.1 et 4 pp.86/87 :
Affiches de propagande au service du culte de la personnalité : drapeaux rouges à remarquer ; Staline semble l’héritier de Marx, Engels et Lénine ; Q.1) « guide du peuple » : führer allemand ?
Son successeur, Nikita Khrouchtchev (1953 à 1964) dénonce ce culte en 1956, au XXe Congrès du PCUS.
Doc.4 p.91 :
Q.1) Ce texte est censé être secret : discours prononcé par N.Khrouchtchev dans la nuit du 24/02/56 devant les délégués soviétiques médusés. Rapport diffusé par les services secrets occidentaux. Bio p.395/396.
Q.2) il dénonce les abus liés au culte de la personnalité de Staline.
Q.3) PCUS, proches et lui-même exonérés des crimes staliniens : seul Staline, paranoïaque, méfiant, est coupable. Le système léniniste du parti-Etat demeure, Lénine reste admiré.
Q.4) définition précise impossible, accusation non juridique, mais politique.
Ce Xxe congrès marque la déstalinisation. Une relative libéralisation s’amorce...

En octobre 1964, Leonid Brejnev s’impose et évince Khrouchtchev.

2.Les évolutions sociales
Une société encadrée : propagande, informations, école... encadrent les individus dans tous les aspects de la vie quotidienne, empêchent la liberté de penser. Le KGB( p.86) surveille étroitement la société russe.
Les opposants au régime sont envoyés au Goulag (p.88 ) : doc.4 p.89 et p.101.
Doc.4 p.89 : photographie prise par un fonctionnaire du goulag ; cette voie ferrée ne fut jamais achevée : elle symbolise l’inutilité du travail imposé aux détenus.
P.101 : carte du goulag à la mort de Staline, avant les libérations ordonnées par son successeur Khrouchtchev.
3) Peuples entiers déportés (« peuples traîtres ») : Allemands vivants en URSS, Baltes refusant annexion, Tatars de Crimée ou Tchétchènes car bon accueil aux Allemands... Autres détenus : opposants politiques, droits commun, paysans refusant la collectivisation des terres...
2) Principaux camps en Sibérie et Asie centrale, nord de la Russie.
5) Purge la société des opposants ; contrôle de la population par la terreur.

Ce système répressif évolue dès l’arrivée de Khrouchtchev au pouvoir ; les goulags sont fermés dans les années 70 et les opposants risquent désormais l’expulsion, l’assignation à résidence ou l’internement en hôpital psychiatrique.
Exemple : doc.2 p.96 = Alexandre Soljenitsyne, écrivain russe né en 1918, déporté en 1945 pour avoir critiqué Staline, réhabilité en 1957 ; il est expulsé en 1974 pour avoir continué de critiquer le régime.
Andreï Sakharov : physicien (bombe H soviétique, prix Nobel de physique en 1958), militant pour les droits de l’homme en URSS, il reçoit le Nobel de la Paix en 1975 : le régime lui interdit de se rendre à Oslo pour le recevoir et l’exile à Gorki (libéré par Gorbatchev dans les années 80).

Doc.6 p.93 : le niveau de vie russe reste très bas, de nombreux besoins quotidiens ne sont pas satisfaits, les files d’attentes sont longues devant les magasins... Cependant, il existe des classes privilégiées : cela commence parfois très bas, du simple employé de magasin qui a accès aux denrées (et qui fait du marché noir : nombreuses mafias russes actuelles naissent de là) à la nomenklatura (p.90), les grands privilégiés du régime qui possèdent une datcha (résidence secondaire à la campagne) et ont un mode de vie luxueux. On parle aussi des apparatchik : hommes de l’appareil politique soviétique.
Cf. Twist again à Moscou, film, comédie, avec C.Clavier et P.Noiret.
3.Une économie étatisée
Doc.5 p.93 : le modèle économique soviétique. Charles Bettelheim est un économiste marxiste.
1)Pays copiant le modèle économique et non politique : PVD, dont Inde ou Egypte.
2)« Nationalisations d’une partie de l’industrie et des richesses du sous-sol, planification, concentration des efforts sur secteurs clés, investissements par l’Etat ».
3)pas de véritable industrialisation : le résultat est donc médiocre...

Au lendemain de la guerre, ce système économique est étendu aux régions annexées. La priorité est donnée aux industries lourdes (et non aux biens de consommation) : métallurgie, sidérurgie, centrales énergétiques fleurissent pendant que les populations voient leur niveau de vie stagner au plus bas...
Khrouchtchev puis Brejnev tentent des réformes pour améliorer la productivité. Mais le système reste le même et brime toute initiative individuelle...


Dernière édition par Admin le Jeu 22 Oct - 13:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages : 465
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Hist Chap 2   Ven 13 Fév - 16:23

II – La confrontation des deux blocs, de 1945 aux années 70.
On appelle cette période « guerre froide » dès 1947 ; l’expression est de Walter Lippman, un journaliste américain, elle caractérise les relations internationales de 1945 à 1989, date de l’effondrement du bloc de l’Est. Pourquoi ce nom ? = l’affrontement direct est rendu impossible par la possession de l’arme atomique. Il n’empêche que d’autres acteurs vont se mêler aux deux grands : CEE, tiers monde...

A – Installation dans la guerre froide et crises internationales majeures (1945/1962)
1.Fin de l’alliance :
Doc.1 et 2 p.106/107 : célèbre discours prononcé par Churchill (ancien 1er ministre, il s’exprime ici à titre privé) à l’université de Fulton, Etats-Unis, le 5 mars 1946 + carte Europe 1947. Churchill lance alors la célèbre expression du « rideau de fer ».
1)contexte politique de méfiance entre les anciens alliés de la IIe GM. On reproche aux soviétiques de ne pas respecter Yalta et de s’emparer de l’Europe centrale et orientale : cf. carte = gvt communistes en place en Roumanie, Albanie, Yougoslavie et Bulgarie ; situation encore incertaine en Pologne, Hongrie et Tchécoslovaquie, mais présence de l’Armée Rouge.
2)Churchill dénonce donc la montée en puissance des Communistes et leur contrôle des gouvernements des PECO ; il dénonce l’action souterraine en Europe occidentale pour arriver au même résultat.

Pour aider les pays libres à résister, les Etats-Unis acceptent de prendre la tête de la lutte : c’est la doctrine Truman, ou containment (endiguement : on contient l’avancée du communisme).
Doc.3 et 4 p.107 :
En quoi consiste le Plan Marshall ? : aide financière, mais aussi céréales, matières premières, matériels divers... aux pays européens organisés dans l’OECE. But : relever économiquement l’Europe pour stopper avance du communisme, offrir un débouché aux produits américains pour éviter crise de reconversion de l’économie...
Cette aide s’adressait aux Etats européens : proposé le 5 juin 47, la Tchécoslovaquie l’accepte le 4 juillet 47, avant de le refuser le 10, sous la pression de Moscou... Ce sont donc surtout les pays d’Europe de l’Ouest qui en profiteront. 12 MM de prêts et de dons sont ainsi répartis par l’OECE.
Truman décide donc d’impliquer les Etats-Unis : il propose également une protection militaire en temps de paix et on assiste à une multiplication de pactes, dont celui de l’Alliance atlantique et l’OTAN en avril 49 (p.106).

La doctrine Jdanov : doc.5 p.107.
Ce rapport est en réaction aux décisions américaines et officialise la coupure entre deux blocs.
1)Selon Andreï Jdanov, proche de Staline et secrétaire du PCUS, les Etats-Unis veulent dominer militairement, économiquement et politiquement l’Europe et le monde. On parle d’impérialisme (p.388) américain.
2)Il propose des mesures pour organiser l’Europe de l’Est : mesures économiques (le CAEM est créé en 1949), politiques (alignement sur Moscou : création du KOMINFORM à Varsovie dès septembre 47 = bureau d’information des PC pour recevoir ordres de Moscou...) et militaire (pacte de Varsovie créé en 1955).

2 – Des crises internationales majeures (1947/1962) :
Deux crises berlinoises :
Le blocus de Berlin (1948/1949) : doc.1 p.108.
Dans l’Allemagne occupée, Américains, Français et Britanniques décident de fusionner leurs zones d’occupation (juin 48). Staline dénonce cela car cette décision va à l’encontre des accords de Potsdam : il organise le blocus ferroviaire et terrestre de Berlin ouest, ce qui est aisé quand on regarde la carte.
Les Américains mettent en place un pont aérien : 212 000 vols pendant 322 jours de blocus ! Dans l’impasse, Staline lève le blocus en mai 49.
Deux Allemagnes naissent alors en 1949 : la RFA à l’ouest et la RDA à l’est.
Le mur de Berlin : doc.5 p.109.
dans la nuit du 12 au 13 août 1961, le gvt de la RDA décide la construction d’un mur qui rend impossible la libre circulation entre les deux Allemagne. Cela stoppe l’hémorragie d’Allemands de l’Est partis à l’ouest (3 M depuis 1945) : Berlin était un point de passage facile pour l’ouest.
Photo prise vers la porte de Brandebourg ; Berlin Est est à gauche.

La guerre de Corée : doc.3 p.109.
Divisée depuis 1945 en deux zones d’occupations ; en juin 1950, les troupes de Corée du Nord (communiste) envahissent le Sud, pro-occidentale. Les Etats-Unis envoient des troupes sous mandat de l’ONU commandées par le Gal Mac Arthur (un des vainqueurs de la guerre du Pacifique). En juillet 53, l’armistice de Pan Mum Jom stabilise le front sur le 38e parallèle.
L’ONU est intervenue pour la première fois : l’URSS n’a pu faire jouer son veto car elle boycottait le CdeSécu pour faire admettre la Chine Populaire de Mao en son sein (en place depuis 1949).

Malgré la « coexistence pacifique », la crise de Cuba éclate : doc.6 p.109.
Khrouchtchev adopte une attitude plus conciliante envers l’occident : en 1956, il veut la coexistence pacifique entre les Etats. C’est une période de « dégel » dans la GF...
Mais l’URSS possède la bombe A depuis 1949 et devance les Etats-Unis dans la course à l’espace et donc dans la course aux missiles intercontinentaux.
Le monde sera pourtant au bord du conflit nucléaire en 1962 : depuis 1959, Fidel Castro est au pouvoir dans la petite île de Cuba et se rapproche des Soviétiques. L’URSS décide d’installer des rampes de lancement sur l’île, ce que découvrent les Américains.
Finalement, l’URSS recule...

B – La détente (1963/1975) :
1)La peur nucléaire : la limitation des armes.
Equilibre de la terreur : doc.1 p.116.
Les arsenaux nucléaires des deux grands ne cessent de s’agrandir : c’est la course aux armements (réussie par URSS grâce à l’espionnage, notamment l’affaire Rosenberg : des époux espions russes, exécutés en 53). La destruction mutuelle est la seule issue à un conflit militaire entre eux : il faut donc éviter cela.
On passe aux Etats-Unis de la stratégie de « représailles massives » (attaque militaire = emploi immédiat et massif de l’arme atomique ; doctrine en vigueur de 1953 à 1962) à celle de « riposte graduée » (riposte par paliers au lieu du recours immédiat à la bombe ; à partir de 1962).
Après la crise de Cuba, Kremlin et Maison Blanche ont une liaison directe, la « téléphone rouge ».
Autres motifs expliquant les traités de limitation des armes nucléaires : d’autres pays s’équipent (France, RU...) et surtout ces programmes coûtent cher !
Premiers traités en 1963 : interdiction des essais nucléaires dans l’atmosphère ; 1968 : non-prolifération (refus France et Chine : De Gaulle veut indépendance ; Mao en rupture avec URSS)
Accords SALT 1 et 2 (p.116).

2)Apaisement diplomatique : rencontres et Ostpolitik.
Les rencontres entre dirigeants américains et soviétiques se multiplient : exemple, entre Nixon et Brejnev entre 72 et 74. C’est la diplomatie du sourire : on est bien dans la coexistence pacifique !
Ainsi, en 1975, vol spatial commun Apollo- Soyouz. Développement d’échanges commerciaux Est Ouest : les Etats-Unis livrent des céréales à l’URSS.

L’Ostpolitik de Willy Brandt : doc.4 p.117.
Ce nouveau climat de détente profite à l’Europe. Le chancelier de la RFA pratique une politique en direction de l’Est pour normaliser les relations de son pays avec la RDA et le Bloc de l’Est.
Ici, il s’agenouille devant le monument dédié aux victimes du ghetto de Varsovie : il reconnaît donc les crimes du passés et accepte la frontière avec la Pologne, l’existence de la RDA. Ce rapprochement diplomatique des deux Allemagne symbolise bien la Détente, après que Berlin ait symbolisé la déchirure de l’Europe...

3)Déplacement des tensions dans le tiers monde : le conflit du Viet Nam.
Doc.5 p.117 :
Guerre qui oppose le Nord-Viet Nam communiste soutenu par l’URSS, au Sud-Viet Nam appuyé par les Etats-Unis. Malgré un engagement massif et technologique, les Américains ne parviennent pas à vaincre un ennemi très ingénieux.
58 000 morts côté Etats-Unis : traumatisme durable (autant de mort que pour la Iere GM ; 1ere défaite depuis 1776) ; 1,7 M de morts vietnamiens !
Désapprobation importante dans l’opinion américaine et internationale = négociations par Nixon dès 1968 et retrait du conflit par Etats-Unis en 1973 (accords de Paris en janvier 73). Guerre se termine en 1975 : triomphe communiste dans toute la péninsule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages : 465
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Hist Chap 2   Mar 12 Mai - 21:41

1947 : les rapports Kennan et Jdanov, mais aussi le témoignage de Duclos.
http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/deuxieme-moitie-du-xxe-siecle-justifications-de-la-guerre-froide-les-rapports-de-kennan-1846.html


Chronologie succinte de la GF :
http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/deuxieme-moitie-du-xxe-siecle-1946-1962-chronologie-de-la-guerre-froide-1847.html


Nombreux documents, dont la Doctrine Brejnev (tout à la fin), des interventions de Pst américains, de Krouchtchev... à survoler !
http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/deuxieme-moitie-du-xxe-siecle-1953-1968-coexistence-pacifique-et-guerre-froide-1848.html


La Crise de Suez (1956), peu vue en classe... détaillée largement ici !
Lire les résumés en gras et les titres des interventions de l'époque...
http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/deuxieme-moitie-du-xxe-siecle-1956-la-crise-de-suez-1849.html


Crise de CUBA (1962) :
http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/deuxieme-moitie-du-xxe-siecle-1962-la-crise-de-cuba-1850.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages : 465
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Hist Chap 2   Mar 12 Mai - 21:45

Tous ne sont pas à connaître, mais si vous vous souvenez de ceux vus en classe, c'est déjà pas mal !

http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/deuxieme-moitie-du-xxe-siecle-dirigeants-des-usa-et-de-l-urss-puis-de-1861.html


Sur la Terreur nucléaire, deux textes de réflexion :
http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/deuxieme-moitie-du-xxe-siecle-la-terreur-nucleaire-1853.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages : 465
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Hist Chap 2   Mar 12 Mai - 21:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages : 465
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Hist Chap 2   Mar 12 Mai - 22:02

Vidéos : faut Quiktime... j'ai pas... mais bon, elles ont l'air bien, je regarde ça pour installer...
Source : INA
http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/affaire-rosenberg-0049.html

http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/le-mur-0046.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Admin
Admin


Messages : 465
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Hist Chap 2   Mar 12 Mai - 22:23

Exemple de sujet permettant d’illustrer les
problématiques de la Guerre froide sur le temps long à l’échelle d’un
Etat (ici l’Allemagne). Votre réponse devra démontrer en quoi
l’histoire politique, économique et sociale d’une Nation est
indissociable d’un contexte géopolitique inscrit dans la durée.


Histoire – Toutes séries
L’Allemagne et Berlin


Enjeux de la Guerre Froide (1947-1990)


Exemple de sujet permettant d’illustrer les problématiques
de la Guerre froide sur le temps long à l’échelle
d’un Etat (ici l’Allemagne). Votre réponse devra
démontrer en quoi l’histoire politique, économique
et sociale d’une Nation est indissociable d’un contexte
géopolitique inscrit dans la durée.

D’un point de vue méthodologique, dans votre devoir il ne
faut retenir de l’histoire allemande que les
éléments directement liés ou découlant du
contexte international. D’où la nécessité
pendant le temps de la rédaction de vous interroger pour chaque
nouvelle idée abordée sur les liens existants entre le
thème développé et la Guerre Froide.
Introduction


Etat récent : unité allemande (1871) sous l’égide de la Prusse ;
Etat bousculé : défaite de l’Empire (1918), la
République de Weimar contestée et la tragédie du
nazisme ;
1945 : vaincue, détruite, exsangue, sa position
géographique, au cœur de l’Europe, en fait un enjeu
naturel de la guerre froide (la question allemande).

A- De Yalta à Potsdam (février et juillet 1945)
1- Les 3 « D » : Démilitarisation
– Dénazification – Démembrement (en 3 puis 4
zones d’occupation)
2- … mais pas de paix signée avec l’Allemagne et
ses vainqueurs !

B- Crises / Enjeux (1948-1961)
1- Le Blocus de Berlin (1948-1949)
=> Pont aérien américain et pression soviétique (Staline)
=> création de la RFA et de la RDA : renvoi sine die
d’une signature d’un Traité de paix avec
l’Allemagne avec ses vainqueurs
2- La construction du Mur (1961)
De « la tumeur cancéreuse » (N.
Khrouchtchev) à « Ich bin ein Berliner »
(J-F. Kennedy)

C- Rapprochements (1972-1990)
1- L’ostpolitik (Willy Brandt, chancelier ouest allemand)
=> « Traité fondamental » ou la reconnaissance mutuelle des 2 Allemagne (1972)
=> Entrée à l’ONU de la RFA et de la RDA (1973)
2- La réunification allemande
1989 : destruction du Mur de Berlin
1990 : Kohl (H), premier chancelier de l’Allemagne réunifiée (RFA)
Conclusion :


1990 (13 septembre) : Traité de Moscou (4+2) :
- Synonyme de paix enfin signée entre l’Allemagne réunifiée et les vainqueurs de 1945
- Fin de la guerre froide parallèlement au règlement de la question allemande.

Marc Sagot

http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/l-allemagne-et-berlin-enjeux-de-la-guerre-froide-1947-1990-0824.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scheiderlaplata.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hist Chap 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hist Chap 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HIST 2NDE VOYAGES ET DECOUVERTES 16E-18E
» progression de 4 ème en hist-geo-EC
» Daniel Chap 9
» Daniel chap 2
» [Hist-Géo & EC] La tenue du cahier au collège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cahier de texte M.Scheider :: Histoire-
Sauter vers: